• lundi 20 novembre 2017

Optimiser le titre, déterminant pour la visibilité

L’optimisation d’un titre obéit à des règles SEO bien précises, obligeant à oublier l’originalité… mais pas toujours

Non seulement le titre d’un article Web doit attirer l’œil de l’internaute, mais tout d’abord celle du moteur de recherche. Il a besoin d’une optimisation. N’oubliez pas le slogan Écrire pour être vu : si le titre est vu (par Google), il est lu (par l’internaute final). Au risque de sacrifier l’originalité journalistique sur l’autel des nouvelles technologies, il est parfois nécessaire d’oublier les (excellents) titres façon Libérationquotidien cependant moins trublion qu’auparavant. La raison est simple, le titre d’un article est la porte d’entrée pour le moteur de recherche, il doit donc nécessairement inclure un mot-clé ou une expression-clé en lien avec son contenu.

Optimisation du titre, également pour le lecteur traditionnel

 

la-montagneCe titre de Une du quotidien La Montagne, publié lors de la l’aboutissement du très médiatique procès Fiona en Auvergne, démontre la nécessaire stratégie d’optimisation du contenu de la version papier pour les lecteurs traditionnels. En l’occurrence, inverser le titre et le chapô semblerait au regard plus efficient et impactant, tout en conservant intact le message sensationnel recherché.

Un mot-clé = une information

Du titre au contenu du post, le mot-clé général contenu dans le titre doit apparaître dans le title et la meta description. Il doit être ensuite développé dans les paragraphes, liens optimisés sans oublier la légende photo. Il est également nécessaire d’intégrer d’autres mots-clés et expressions secondaires dans l’ensemble des textes. Ceux-ci pourront parfaitement faire l’objet d’une balise, l’idéal étant d’optimiser les intertitres en H2. L’idée sera ensuite d’associer les mots-clé principaux et secondaires dans les balises H3 (chapô de l’article), H4, H5 et H6. Exemple avec la photo ci-dessous présentant un appartement toit terrasse meublé à louer à Barcelone :

Optimisation d'une fiche appartement efficiente pour une agence immobilière.
Optimisation d’une fiche appartement efficiente pour une agence immobilière.

Le titre présente deux mots-clé principaux , “toit terrasse” et “à louer” tandis que le début de la description en H4 reprend ces mots-clé en ajoutant le reste des informations : “meublé“, “Barcelone“, sans oublier la marque de l’agence immobilière.

Optimiser et se faire plaisir, l’E-Graal du référenceur

Il existe parfois cependant la possibilité d’associer titraille traditionnelle et de jouer sur les mots, comme au bon vieux temps de la presse papier où (presque) tout était permis. Il s’agira alors de placer en premier le mot-clé principal, celui-ci ou son thème étant contenu dans l’url personnalisée et les balises destinées aux moteurs de recherche. Sans oublier des contenus textes optimisés avec sérieux. pour le reste, une expression moderne ou un jeu de mot court font alors parfaitement l’affaire. Exemple avec le post blog ci-dessous traitant de solutions domotiques pour l’agriculture  :

Titre impactant tant pour les yeux humains que ceux des robots.
Titre impactant pour cet installateur domotique, tant pour les humains que les robots.

Le mot “solutions domotiques“, activité principale de cette entreprise de Lyon, est bien présent dans la phrase. L’application de ces solutions dans le maraîchage est bien spécifié. Ensuite, nous nous sommes fait plaisir… avant de reprendre notre sérieux en intégrant l’autre thème généraliste très recherché Google : l’agriculture connectée. On retrouve bien ces mots dans l’url, les balises et les textes de l’article. En jouant avec le ton de l’article grâce à une campagne social media bien menée, l’entreprise peut faire le buzz auprès d’autres profils d’internautes. Le titre reste une formidable porte d’entrée pour créer du trafic et favoriser les achats sur Internet.

Optimiser un article permet donc de prendre des libertés… surveillées. Le but premier étant en effet de plaire à Google.